Compte rendu P1 Hommes: WATERLOO – RASJ: 1 – 3 « La RAS gagne… et perd! »

La RAS gagne… et perd

Waterloo – RAS Jodoigne : 1-3

Si les Jodoignois ont engrangé trois points supplémentaires et confirmé leur statut de leader, une nouvelle d’avant-match a quelque peu terni l’euphorie de ce dimanche. Sven Vandeput, leur joueur-entraîneur, a annoncé à ses joueurs qu’il mettrait fin à sa belle aventure jodoignoise à l’issue de cette saison. Mais en attendant, une mission importante reste à accomplir pour le coach et tout son groupe : confirmer l’excellente saison prestée jusqu’ici … et qui sait ?

Cette partie, disputée sur un champ de bataille fort sautillant, débuta sur les chapeaux de roue pour des Canaris visiblement désireux de remercier Sven pour le travail effectué. Dès la 4ème mn, un excellent mouvement Lisman – Jeanpierre permit au second-nommé de porter les siens au commandement (0-1). Et désireux de ne pas relâcher l’étreinte, le Canaris s’offrirent encore quelques occasions durant la première demi-heure. Mais la belle mécanique s’enraya quelque peu à un quart d’heure du repos et les Waterlootois en profitèrent pour revenir dans la rencontre….. et au marquoir en forçant l’égalisation à la 41ème mn (1-1).

Plus équilibrée après la pause, la partie tourna à l’avantage de Canaris ayant retrouvé leur superbe aux cours de vingt dernières minutes menées tambour battant (quoi de plus normal sur un célèbre champ de bataille ?)

A la 72ème mn, un bon débordement de Ginion permit à Congosto de replacer les « Jaune et noir » au commandement (1-2)  et ce diable de Quentin Lisman fut une nouvelle fois à la réception d’un long coup-franc de Fortemps pour sceller l’issue du duel (1-3 à la 87ème mn).

Il reste désormais huit véritables finales à disputer pour les pensionnaires de la Cabouse où ils évolueront encore à cinq reprises (Saint-Josse, Villers, Crossing, Boitsfort et Evere) pour, qui sait, conquérir un titre complètement inattendu à l’aube de cette saison.

RAS Jodoigne : Bauwin, Veronnez, Closse, Ballieux, Puttemans, Vandeput (60ème mn: Gonzalez), Fortemps, Congosto (77ème mn: Marchal), Lisman, Bruno et Jeanpierre (65ème mn: Ginion).