Compte rendu P1 Hommes: SPORTING BRUXELLES – RASJ: 1 – 3 « Un petit chemin vert qui mène au paradis ! »

Un petit chemin vert qui mène au paradis !

Sporting Bruxelles – RAS Jodoigne : 1-3

Le feu est désormais au vert pour que la RAS Jodoigne rejoigne les séries nationales. 90 minutes séparent désormais les Canaris d’une promotion qui ferait date dans l’existence d’un club bientôt centenaire. Et c’est dans notre stade de la Cabouse face à E…vert que les nôtres auront tout en mains pour franchir un dernier obstacle dans une semaine. Supporters, soyez tous au rendez-vous comme vous l’avez été face au Crossing. Les Canaris ont besoin de vous pour écrire la plus belle page de leur histoire.

Nous avons souffert, néanmoins, au bout de ce petit chemin vert qui abrite le Sporting bruxellois.

Les Jodoignois avaient pourtant pris un très bon départ en frappant la transversale après cinq minutes et en trouvant l’ouverture dès la 9ème mn grâce à un bon service de Bruno pour Lisman (0-1). Mais dix minutes plus tard, tout fut à refaire suite à un coup-franc dévié qui laissa Brandt impuissant (1-1 à la 19ème mn). Les « Jaune et noir » éprouvèrent ensuite beaucoup de difficultés à imposer leur jeu face à un adversaire bien regroupé et qui ne leur laissa guère d’occasions avant la pause (1-1).

Après dix minutes, à la reprise, une deuxième carte jaune réduisit l’équipe locale à dix unités (55ème mn) et ce fut le signal d’un assaut jodoignois continu mais assez stérile. Et c’est alors que Sven Vandeput fit une nouvelle fois preuve de toute sa science en effectuant un changement productif.

Faisant monter un attaquant supplémentaire (Ginion) à sa place alors qu’il restait vingt minutes à jouer, il décida de jouer crânement la carte de l’offensive. Et il en fut récompensé à dix minutes du terme quand Bruno (et de la tête s.v.p) trouva l’ouverture (1-2 à la 78ème mn). Et ce n’était pas tout puisque cinq  minutes plus tard, Romain Puttemans émergea aussi de la tête pour inscrire le but de la délivrance (1-3 à la 83ème mn). Les supporters jodoignois pouvaient enfin respirer et les joueurs exulter. Ils venaient de remplir la première partie du contrat qu’il leur reste à parapher dans huit jours.

RAS Jodoigne : Brandt, Closse, R. Puttemans, Vandeput (65ème mn: Ginion), Veronnez, Gonzalez, Congosto, Fortemps (80ème mn: Marchal), Lisman, Jeanpierre et Bruno (89ème mn: Ngipseu).