Compte rendu P1 Hommes: RASJ – WATERLOO: 7 – 2 « la Cabouse, morne plaine pour Waterloo. Des Canaris aux dents longues ont mangé du lion. »

Historique : la Cabouse, morne plaine pour Waterloo. Des Canaris aux dents longues ont mangé du lion.

RAS Jodoigne – RC Waterloo : 7-2

C’est en conquérants que les joueurs waterlootois s’étaient déplacés samedi soir dans la cité de la Gadale. C’était sans compter sur la force de frappe des artilleurs jodoignois en seconde période.

La première mi-temps fut, elle, plus équilibrée même si la RAS se porta au commandement sur un penalty forcé et converti par Jeanpierre (1-0 au quart d’heure) puis sur une reprise de la tête de Romain Puttemans qui profita de la passivité défensive des visiteurs sur un coup de coin (2-0 à la demi-heure). Mais à la 37ème mn, les Waterlootois profitèrent d’un certain laxisme dans l’arrière-garde locale pour réduire l’écart : c’est dire si la deuxième période promettait une farouche bataille (2-1).

Mais la déroute des troupes visiteuses fut immédiate puisqu’après vingt minutes de feu des Jodoignois, il ne restait qu’un célèbre mot de cinq lettres aux Waterlootois pour pester sur la tournure des événements. Bruno mit le feu aux poudres d’un maître-tir des 20m (3-1 dès la 50ème mn), Jeanpierre fit parler tout son opportunisme cinq minutes plus tard (4-1), Fortemps décocha un missile victorieux sur un coup-franc de 30m (5-1 à la 58ème mn) et Lisman compléta la force de frappe jodoignoise d’un fameux envoi des 20m (6-1 à la 63ème mn).

Les Canaris levèrent ensuite le pied de manière bien compréhensible et ils permirent aux visiteurs d’atténuer la sévérité du score à un quart d’heure du terme (6-2) mais Bruno, insatiable, en voulait d’avantage et il fixa le score final à 7-2 à la 86ème mn. Et il faillit récidiver sur un face à face qui valut l’exclusion du gardien waterlootois à cinq minutes de la fin. Mais quel match de toute une troupe et de nos artilleurs en pleine forme !

RAS Jodoigne : Bauwin, Vandeput (80ème mn: Verhoest), Sapin, R. Puttemans, Closse, Gonzalez, Congosto (73ème mn: Beauvois), Fortemps (75ème mn: Ngipseu), Jeanpierre, Lisman et Bruno.