Compte rendu P1 Hommes: RASJ – CR SCHAERBEEK : 4 – 4 « Une véritable propagande pour le football régional ! »

Une véritable propagande pour le football régional !

RAS Jodoigne – Crossing Schaerbeek : 4-4

On s’attendait à un match fermé entre deux candidats au titre. On fut loin du compte puisque huit buts ont sanctionné ce duel au sommet disputé devant près de 500 spectateurs. Et le spectacle fut au rendez-vous grâce au talent des visiteurs et à l’envie, au cœur et à l’esprit d’équipe des Jodoignois.

Les Schaerbeekois entamèrent la partie à cent à l’heure en faisant voir de toutes les couleurs à des Canaris qui éprouvaient bien du mal à s’envoler. Dès la 5ème mn, ce fut 0-1 sur un coup-franc converti de la tête et un quart d’heure plus tard, ce fut 0-2 sur une phase identique consécutive à un coup de coin (0-2 à la 20ème mn). Mais bien décidés à ne pas se faire croquer, nos joueurs refirent surface et la réduction du score par Sven Vandeput juste avant la pause nous fit encore croire en nos chances (1-2 à la 45ème mn).

On rejouait hélas depuis soixante secondes à peine que tout était à refaire puisque le Crossing rétablissait un écart de deux buts (1-3 à la 46ème mn). Cela sentait le roussi pour les Jodoignois mais, poussés par le public, nos hommes du feu pointèrent leur lance vers une défense bruxelloise qui commença à prendre l’eau. A la 57ème mn, un coup-franc de Fiorenzo Fortemps nous permit d’y croire encore (2-3) et sept minutes plus tard, un service de Quentin Lisman permit à Jeroen Jeanpierre d’arracher l’égalisation (3-3) dans un stade en délire. On vécut même le 4-3 malheureusement annulé pour hors-jeu mais tout restait possible…. même un quatrième but bruxellois qui tomba à vingt minutes du terme (3-4 à la 70ème mn) alors que la RAS poussait pour conquérir les trois points. Mais il était écrit que le spectacle n’était pas terminé puisque l’ultime minute vit Loup Marchal arracher le nul de l’espoir (4-4 à la 90ème mn). Et si le referee, par ailleurs excellent, avait laissé l’avantage à Alex Congosto après  une faute visiteuse, on eût peut-être pu fêter une sacrée victoire.

RAS Jodoigne : Bauwin, Closse, R. Puttemans, Vandeput, Bailleux (80ème mn: Gonzalez), Congosto, Fortemps, Veronnez, Lisman, Jeanpierre (80ème mn: Marchal) et Bruno.

Ce fut une véritable fête du football à laquelle nous avons assisté ce samedi soir à la Cabouse garnie comme en ces plus belles années (dont celle-ci fait évidemment partie !). Merci au nombreux public qui nous fit vivre intensément cette rencontre, merci au staff, aux joueurs et aux spectateurs schaerbeekois qui ont fait preuve d’un fair-play digne d’éloges, merci aux jeunes pousses de nos Canaris venus soutenir leurs aînés et merci aux arbitres qui ont dirigé avec maîtrise un duel qui sentait la poudre. Mais nous ne pouvons que terminer par remercier nos joueurs qui ont étalé leurs qualités collectives. Merci Sven, tu prends place dans la galerie des figures qui ont marqué la belle aventure des Canaris jodoignois!