Compte rendu P1 Hommes: CR SCHAERBEEK – RASJ: 2- 2 « Serions-nous devenus gourmands à l’approche des fêtes ? »

Serions-nous devenus gourmands à l’approche des fêtes ?

Crossing Schaerbeek – RAS Jodoigne : 2-2

Un bon point pris sur le terrain d’un formation très ambitieuse dans ce championnat aurait dû suffire à notre bonheur… et pourtant !

Lorsqu’à 120 secondes du coup de sifflet final, nos Canaris menaient encore 1-2, tous les Jodoignois croyaient en une nouvelle victoire et cette fois, dans l’antre même d’un candidat au titre. C’est dire si l’égalisation concédée à la 88ème mn nous laisse un petit goût de trop peu.

Le début de rencontre fut favorable aux pensionnaires du Parc Josaphat qui trouvèrent l’ouverture dès la 8ème mn à l’issue d’un coup de coin (1-0). Mais les « Jaune et noir » ne mirent qu’un quart d’heure pour redresser la tête et rétablir l’égalité grâce à ce diable de Quentin Lisman qui surprit toute la défense bruxelloise, gardien y compris, d’une subtile déviation de la tête (1-1 à la 23ème mn). Les deux formations réussirent ensuite à se neutraliser au cours d’une première période équilibrée. Au repos: 1-1.

Dès la 55ème mn, la RAS se porta au commandement sur un reprise victorieuse de Cédric Veronnez (1-2). Le Crossing, certes, mit la pression sur notre défense qui ne fut toutefois menacée que sur de nombreux coups de coin concédés. Et comme les Jodoignois, par Jeanpierre et Congosto, passèrent très près du 1-3, on se mit à croire fermement aux trois points… d »autant que les visités ne se créaient que peu d’occasions. On se dit alors que l’on tenait le bon bout… si l’on n’offrait à notre hôte quelques phases arrêtées susceptibles de nous mettre en danger. Et c’et malheureusement ce scénario que l’on vécut au cours de dernières minutes à suspense fatales aux Jodoignois (2-2 ) la 88ème mn).

On ne peut que se montrer un peu déçu quand on se fait rejoindre si près du but mais ce point conquis reste une excellente performance pour notre équipe.

RAS Jodoigne : Bauwin, Sapin, R.Puttemans, Vandeput, Closse, Fortemps (70ème mn: Ngipseu), Veronnez, Congosto, Lisman, Jeanpierre (85ème mn: Marchal) et Bruno (89ème mn: Christophe).