Compte rendu D3 Hommes: RASJ – RFC WARNANT: 1 – 2 « RAS, où était ton football ? »

RAS, où était ton football ?

RAS Jodoigne – Warnant : 1-2

Tout était réuni, en début de partie, pour que l’équipe jodoignoise vive une rencontre sans souci face à une équipe à sa portée. Après trois minutes, Romain Puttemans transformait victorieusement de la tête un coup-franc de Quentin Lisman pour ouvrir le score (1-0) et placer les siens dans une situation idéale. Mais on se rendit rapidement compte que les « Jaune et noir » n’étaient pas dans un grand jour car ils laissèrent immédiatement l’adversaire revenir dans le match, multipliant les pertes de balle et n’adressant que de longs ballons vers un Vanroy isolé en pointe. Et cela ne tarda guère à porter ses fruits pour des visiteurs ravis de l’aubaine d’autant que la défense locale leur offrit d’inverser la tendance. A la 25ème mn, une faute de main de MBolo fut sanctionnée d’un penalty (1-1) et dix minutes plus tard, une erreur défensive fut à nouveau fatale à l’équipe locale (1-2 à la 35ème mn).

Il restait 45 minutes aux visités pour refaire surface mais il eût fallu pour cela que les Canaris reprennent en mains les rennes d’une rencontre qui ne devaient pas leur échapper. Mais jamais, au cours de ce second acte, on ne retrouva une équipe jodoignoise qui, à domicile, avait fait de la Cabouse une forteresse imprenable. Bon nombre d’approximations, duels perdus, manque de créativité et de longs ballons inexploitables furent l’apanage d’une formation paraissant désemparée et qui ne se réveilla quelque peu qu’au cours d’un dernier quart d’heure où elle manqua d’un peu de réussite. Mais aurait-elle mérité d’arracher une égalisation qui lui tourna le dos au cours des dernières minutes ?

Les deux dernières rencontres à la Cabouse s’étant soldées par autant d’échecs, pas mal de questions se posent à Fabrice Silvagni et ses hommes qui devront redresser la barque dès samedi à Huy puis en accueillant Spy dans quinze jours.

RAS Jodoigne : Brandt, Musset (55ème mn: Veronnez), R. Puttmans, Mbolo, Bailleux, Nicaise, Closse (75ème mn: Gonzalez), Bruno, Gosselain (63ème mn: Ginion), Lismant et Vanroy.