Compte rendu D3 Hommes: Croky Cup: RASJ – FC TILLEUR: 1 – 7 « David n’a pu vaincre Goliath! »

David n’a pu vaincre Goliath !

RAS Jodoigne – Tilleur : 1-7

Vainqueurs mercredi dernier sur les terres de Sven Vandeput (Aarschot – RAS : 2-4), les Jodoignois s’attelaient à une toute autre tâche ce dimanche au deuxième tour de la coupe de Belgique. L’équipe liégeoise est en effet une grosse pointure de la division II amateur et elle ambitionne ni plus ni moins la montée à l’étage supérieur.

C’est pourtant sans complexes que notre formation entama la rencontre et Fortemps, bien servi par Ginion, ouvrit le score à la surprise générale dès la 8ème mn 1-0). Mieux même, nos canaris menacèrent encore à plusieurs reprises la cage visiteuse au cours d’une première demi-heure menée tambour battant. Mais la suite fut moins glorieuse puisqu’après l’égalisation (1-1 à la 30ème mn), Wanderson fit parler la poudre en scorant à trois reprises avant la pause (1-4 aux 39ème, 41ème et 44ème mn).

C’était sévère pour des « jaune et noir » qui avaient fait bonne figure et auraient mérité de laisser planer le suspense un peu plus longtemps.

Car on rejouait depuis deux minutes à peine que le score passait à 1-5 et si la RAS réussit un peu à équilibrer les échanges, la différence de niveau se fit cruellement sentir lors de quelques contres meutriers menés par le duo Wanderson – Cossalter intenable qui planta encore deux roses aux 81ème et 90ème mn (1-7). Le score pouvait paraître sévère mais il reflétait la différence de niveau entre les deux équipes en présence. De telles leçons ne peuvent que profiter à l’équipe jodoignoise qui mesure ainsi tout le travail à fournir pour progresser avant l’entame du championnat…. à commencer par mercredi soir avec la venue à la Cabouse de l’Union Namur (19h30), pensionnaire de la division II amateur.

Malgré la lourde défaite le président gardait sa bonne humeur

 

RAS Jodoigne : Bauwin, R. Puttemans, Closse, Veronnez (48ème mn: Leblois), Musset, Nicaise, Fortemps (46ème mn: Lentini), Gosselain (65ème mn: Pantot), Lisman, Ginion et Bruno.