Compte rendu P4 Hommes: RASJ B – BEAUVECHAIN B: 4 – 3 « Un vent favorable souffle sur la P4 »

Un vent favorable souffle sur la P4 !

RAS Jodoigne B – Beauvechain B : 4-3

L’envol des Canaris fut impressionnant, clouant les Aviateurs au sol durant une demi-heure. Produisant un football fluide et bien construit auquel il ne manquait que la concrétisation, les Jodoignois livrèrent une entame de match de qualité sans toutefois prendre l’avantage au marquoir.

Lorsque Yanneck Dehaene trouva enfin l’ouverture (1-0 à la 28ème mn), on crut l’équipe locale lancée vers un succès facile mais c’était mal connaître les ressources des visiteurs. Profitant peut-être d’un excès de confiance des « Jaune et noir » qui cessèrent de planer, les visiteurs se montrèrent de plus en plus dangereux et on ne fut guère surpris de les voir rétablir l’égalité à cinq minutes du repos (1-1 à la 40ème mn). Comme blessés dans leur orgueil, les hommes de Jo Fargeon ne mirent que 120 secondes pour reprendre les devants grâce à Tahraoui qui dévia de la tête un bon centre de Veronnez (2-1 à la 42ème mn).

Le ciel des Jodoignois s’éclaircit davantage à la 58ème mn quand le même Tahraoui inscrivit un numéro trois qui fit croire que les Canaris avaient définitivement atteint leur vitesse de croisière (3-1). Mais Beauvechain réussit une fois encore à les faire douter en réduisant l’écart à vingt minutes du terme(3-2 à la 68ème mn). Et à ce moment , les sorties pour blessures de Jérôme Ginion et Quentin Puttemans obscurcirent un horizon jodoignois inondé de nuages quand le 3-3 s’inscrivit au marquoir à la 80ème mn. Allait-on perdre deux (ou trois) points précieux dans la course au titre ? He bien non, car Beno Rowet surgit de la tête à cinq minutes de la fin pour offrir la victoire aux siens (4-3)… mais évitons dorénavant de jouer avec le feu … et le cœur des supporters comme ce fut le cas ce dimanche. Et souhaitons un prompt rétablissement aux deux blessés de cette rencontre spectaculaire !

RAS Jodoigne : Brandt, Broos, Puttemans, Henry (78ème mn: Lisman), Calloen, Lambrecht, Rowet, Veronnez, Ginion (60ème mn: Meeuwissen), Tahraoui, Dehaene (75ème mn: B. Joyeux)