Compte rendu P1 Hommes: RASJ – CHASTRE: 5 – 3 « Une remontada….. Geldonia ! »

Une remontada….. Geldonia !

RAS Jodoigne – Chastre : 5-3

Le Ballon de match était offert par Jean Luc Meurice, Bourgmestre ff de la ville de Jodoigne.

On a vécu un match fou, fou, fou ce dimanche à la Cabouse où la RAS accueillait la lanterne rouge avec l’obligation de l’emporter. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette partie capitale ne s’annonçait pas sous les meilleurs auspices puisqu’aux blessures de Kevin Collin et Igor Closse, s’ajoutaient la suspension de Romain Puttemans et l’indisponibilité de Sven Vandeput, cloué au lit par la grippe.

Les Jodoignois démarrèrent pourtant sur les chapeaux de roue et Lou Marchal, isolé devant le gardien visiteur, manqua l’immanquable dès la 5ème mn. Soixante secondes plus tard, il se racheta toutefois en transformant de la tête un excellent centre de Jonas Christophe (1-0). Mais dix minutes suffirent aux Chastrois pour rétablir l’équilibre en convertissant victorieusement un coup de coin (1-1 ) la 17ème mn). Ce fut même 1-2 à la 25ème mn sur un nouveau coup de pied arrêté dévié malencontreusement par Congosto. Et cela sentit vraiment le vinaigre juste avant la pause sur un nouveau coup-franc converti par les visiteurs (1-3 à la 43ème mn).

Les Canaris eurent toutefois le mérite d’y croire encore et on les sentit dès l’entame du second acte animés du désir de secouer leur adversaire… ce qu’ils firent avec succès dès la 50ème mn quand Quentin Puttemans dévia victorieusement un coup de coin en leur faveur (2-3). Et cinq minutes plus tard,un excellent mouvement collectif permit à Lou Marchal de signer sa deuxième rose du jour pour offrir l’égalisation à son équipe (3-3 à la 55ème mn).On ne pouvait décidément pas rêver d’un pareil scénario quelques minutes plus tôt et ce n’était pas tout puisque les Jaune et noir se mirent à croire à la victoire. A l’heure de jeu, Jérôme Ginion manqua lui aussi l’immanquable en plaçant au-dessus du but vide mais deux minutes plus tard, Jeroen Jeanpierre ponctua une mêlée devant le but visiteur pour rendre une avance inespérée aux siens (4-3 à la 62ème mn). Le débat avait changé d’âme et les avants locaux forcèrent encore la défense visiteuse à la faute, obtenant justement un penalty transformé par Jeroen Jeanpierre (5-3 à la 75ème mn). Rien ne pouvait plus arriver à une formation jodoignoise qui avait retrouvé en seconde mi-temps l’envie et la hargne qui lui avaient singulièrement manqué avant la pause. Mais qu’elle nous avait fait peur !

RAS Jodoigne : Bauwin, Sapin, Q. Puttemans, Veronnez, Gonzalez (70ème mn: Degeest), Congosto (46ème mn: Lambrecht), Jeanpierre, Marchal, F. Koch, Christophe (75ème mn: Ruiz) et Ginion.