Article Lavenir.net Hommes P4 « Jodoigne met La Hulpe à sept points »

Même si les La Hulpois se sont accrochés en réduisant le score à trois reprises, Jodoigne a affiché plus de maîtrise et, surtout, de réalisme.

La Hulpe 3 Jodoigne 4

Arbitre: Zakaria Boukhlis

Cartes jaunes: Marteaux, Marko, Nemée, Bilstein, Calloens, Tahraoui, Henry, Degeest, Rowet, Van Meerbeeck

Buts: Triffoy (0-1, 20′), Tahraoui (0-2, 26′), Souphan (1-2, 44′), Triffoy (1-3, 60′), De Gueldre (2-3, 64′), Tahraoui (2-4, 81′), Alouani (3-4, 91′).

LA HULPE: N. Wiame, D. Wiame, Van Meerbeeck, Henry, Marteaux, Aifa, Bilstein (82′ S. Tierens), Nemée (54′ De Gueldre), Dechamps, Souphan, Alouani.

JODOIGNE: Daems, Calloens, Puttemans (72′ Campisi), B. Joyeux, Degeest, Marko (62′ Gaspart), Rowet, B. Lisman, Triffoy (84′ M. Joyeux), Dehaene, Tahraoui.

Jodoigne a relégué l’un de ses concurrents à sept points. «C’est une victoire importante dans l’optique du titre, sourit le coach, Jo Fargeon. Sept points, cela devient intéressant, même s’il ne faut pas penser que tout est acquis. Je suis surtout content dans le contenu du match. On savait que ce ne serait pas facile, mais on a eu la chance de bien faire les choses en menant 0-2. Si c’est 2-2 ou 3-2 à la mi-temps, cela aurait été mérité pour La Hulpe.»

Les visités entament bien les débats mais prennent un petit coup sur la tête quand Triffoy déflore la marque en deux temps. «On est mené assez vite 0-2, un peu contre le cours du jeu, estime à juste titre le T1 visité, Michel Gubin. Après, on est bien revenu, mais je dirais que l’expérience de Jodoigne a joué, sans compter qu’ils ont été très réalistes.»

Après le tir croisé gagnant de Tahraoui, La Hulpe rate deux occasions de relancer le match via Alouani qui rate un penalty puis qui voit son tir repoussé sur la ligne, et c’est finalement Souphan qui y va d’un bel effort personnel avant la pause (1-2).

Les locaux entrent à nouveau bien dans la seconde mi-temps, mais c’est un envoi de Triffoy qui fait mouche (1-3). «D’habitude, on rate beaucoup d’occasions. Cette fois, nous avons été réalistes, sourit le double buteur, Nicolas Triffoy. C’est peut-être la chance du champion!»

Après le 2-3 signé De Gueldre qui coupe un centre venu de la droite, Jodoigne se met à l’abri sur un contre conclut par Taharaoui. Le goal d’Alouani tombera trop tard. «Les joueurs sont déçus mais je suis fier d’eux car ils ont chaque fois accroché le score, apprécie Michel Gubin. Il faut retenir le positif car l’équipe est jeune et cela fait partie de notre projet. On est toujours dans les play-off même si on a rêvé de Champion’s League.»

Source Lavenir.net